• Saint Martin du Vertou.


    LEGENDES

    Saint Martin dit "de Vertou" (né en 527 à Nantes - mort en 601 à Vertou) était un moine français.

    Il fut créé, par l'évêque saint Félix, archidiacre de l'église de Nantes. Il est chargé par lui d'évangéliser la contrée la plus peuplée d'infidèles.

    Il croit qu'il y parviendra plus sûrement en fondant des monastères d'hommes et de femmes et en propageant le goût de la vie cloîtrée. Ses principales fondations sont à Vertou : Saint-Jean pour les hommes et Saint-Pierre pour les femmes, Saint-Georges-de-Montaigu et Aution (Saint-Jouin-de-Marnes, Deux-Sèvres).

    Les monastères ainsi créés étaient chargés de propager la bonne parole, mais aussi de défricher les terres incultes, de construire des ponts et des barrages. On cite parmi les travaux qu'il a dirigés ou inspirés : le pont Saint-Martin sur l'Ognon, le pont de Vertou, sur la Vertonne, près d'Olonne et le pont de Louan.et chargé de travailler à la conversion des habitants des environs de la ville.

    Vers 577, il se retira dans un désert de la rive droite de la Sèvre nantaise.

    Peu à peu, il y bâtit une église et agrandit son ermitage, à peu de distance du village de Notre Dame de Monts, qui devint le monastère de Vertou.

    Plusieurs légendes font référence à Saint Martin en Vendée 


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :