• Louis Lazare Hoche

    Louis Lazare Hoche (né le 25 juin 1768 à Versailles et mort le 19 septembre 1797 à Wetzlar)

     

    LA GUERRE DE CENT ANS : Les évènementsEn août 1794, il est appelé à la tête des armées de Brest et de Cherbourg pour pacifier l'Ouest de la France (Vendée et Bretagne).

    Il rétablit la discipline, adopte une tactique efficace contre la guérilla des Chouans (camps et unités mobiles), et signe les accords de paix de La Jaunaye le 15 février 1795 avec les Vendéens.

    Du côté chouan, il signe, sans y croire, les accords de la Mabilais le 20 avril 1795. Mais plusieurs chefs ne les signent pas, l’accord est transgressé puis rompu au bout d’un mois.

    Hoche est prévenu d’un débarquement à Carnac. il fait repousser les débarquements britanniques (dont celui des émigrés dans la presqu'île de Quiberon, en juillet 1795), et défait les Chouans. Il obtient alors le commandement de toutes les armées de l’Ouest.

    Prévoyant une seconde tentative, il dispose des troupes sur la Sèvre nantaise afin d’empêcher une concentration des forces vendéennes, et empêche le débarquement de l’île d'Yeu en s’y présentant avant les Britanniques.

    Il désarme systématiquement la Vendée : la pression s’effectue par réquisition, et prise d’otages.

    Son rapport à Paris est approuvé, et il obtient le commandement de l’armée des côtes de l’Océan. Son second, Travot, capture Charette le 23 mars 1796.

    Hoche achève alors le désarmement de l’Anjou, et la pacification est officiellement proclamée le 15 juillet.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :