• Le contexte à la veille de la Révolution

    Les paysans et artisans :

    paysan vendéen peint par Mme de la RochejacqueleinLes vendéens (au sens Vendée militaire) sont des gens simples qui vivent dans l'austérité. Ils vivent de peu et travaillent beaucoup. Ils vivent loin des villes, souvent dans des villages et hameaux . Ils sont  très attachés à leurs traditions, à leur terre et à leur religion. Ils pratiquent assidûment et sont dévoués à leur curé.

    Ils fondent de grands espoirs dans la révolution lorsque celle-ci commence. Ils participent à l'élaboration des cahiers de doléances. Ils sont représentés aux états généraux pour la bourgeoisie et accueillent avec satisfaction les premiers changements (suppression de la milice, suppression de droits et taxes...) 

    L'aristocratie :

    L'aristocratie de la Vendée vit assez modestement dans sa campagne et aspire elle aussi au changement. Elle en fait part dans les cahiers de doléance en souhaitant que la monarchie absolue laisse place à une monarchie plus démocratique.  

    Le clergé :

    Le prêtre en campagne vit très simplement, il n'a pas de fortune comme certains prélats. Son mode de vie ressemble à celui de ses paroissiens : simple et austère. Il a un impact très important sur les fidèles.

    A la veille de la révolution, le clergé aspire lui aussi à du changement et lors des états généraux il se joint dans une forte majorité au tiers état. 


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :