• La guerre de cent ans en Vendée

    Lorsque les Plantagenêts affirment leur droits sur la Couronne de France, la guerre, à partir de 1346 à Crécy, se concentre dans le nord de la France, mais la côte vendéenne connaît les incursions des Anglais, qui débarquent à Talmont et incendient l'abbaye d'Orbestiers.

    La grande peste fait ensuite passer les combats au second plan (1348-1350).

    La deuxième campagne voit les Anglais débarquer en Poitou et vaincre Jean le Bon à Poitiers en 1356. Jean Chandos, lieutenant du Prince Noir (Richard II) conquiert Niort, Fontenay, La Roche-sur-Yon, Montaigu, et ses troupes sèment à travers les campagnes la "terreur anglaise".

    LA GUERRE DE CENT ANS : Les évènements

    Le traité de Brétigny donne à l'ennemi les territoires poitevins (1360).

    Charles V rompt le traité en 1369, nomme Bertrand du Guesclin connétable et lui confie la reconquête.

    Celui-ci, aidé par Olivier de Clisson, épuise les Anglais par un harcèlement continu, reprend une à une les villes perdues et fait même tomber Poitiers en 1372. Le roi le récompense en lui confiant la châtellenie de Fontenay. Le Poitou revient alors en apanage au frère du roi le duc de Berry (celui des "Très Riches Heures") et, pendant vingt ans, se relève de la ruine, restaure ses défenses et retrouve la quiétude.

    Mais la guerre civile et les désordres, augmentés de l'incapacité d'un roi fou (Charles VI), relancent les ambitions du roi d'Angleterre. Henri V débarque en Normandie, triomphe à Azincourt en 1415 et se fait livrer le royaume de France par le traité de Troyes. Le dauphin (futur Charles VII) se réfugie à Poitiers dont il fait sa capitale, mais son armée ne subit que des revers contre les occupants.

    C'est alors que surgit Jeanne d'Arc.

    Lors de son épopée, la Pucelle d'Orléans est accompagnée par de nombreux seigneurs du Bas-Poitou : Gilles de Rays, Dunois de Mervent, Chabot-Perceval de La Roche-sur-Yon et Arthur de Richemont de Fontenay.

    Malgré l'arrestation de l'héroïne, l'impulsion est donnée et les armées du remarquable Charles VII, bataille après bataille, vont reconquérir le royaume par les victoires de Formigny (1450) et Castillon-la-Bataille (1453).


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :