• L'habitat

    De nombreux vestiges prouvent que notre province a été largement peuplée au Néolithique. Par exemple, à Saint-Vincent sur Jard, une bourgade d'Ichtyophages (hommes se nourrissant principalement de poissons) s'était installée sur la côte. L'épaisse couche de détritus mise à jour indique que leur séjour fut prolongé.

    LES COLONNES INFERNALESEn ces temps-là, où existaient des lacs, un îlot ou une certaine étendue d'eau, on a bâti sur des pilotis.

    Des traces de ces cités lacustres ont été retrouvées à Mervent, Rets, Mareuil, Damvix et dans le quartier des Loges à Fontenay.

    Sur cette base de pilotis, les Néolithiques ont construit un plancher de branchage ou de terre sur lequel chacun dressait sa tente (le tout étant relié à la terre ferme par d'étroites chaussées ou de simples ponts que l'on retirait le soir venu).


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :